aux fantaisies de Madame Jeboude


retour en arrière: « … ou Madame Jeplanne »

ou madame jeplanne

ou madame jeplanne 02


retour en arrière: « et pendant ce temps… »

… quelques problèmes techniques se posent.

et pendant ce temps 01

et pendant ce temps 02

et pendant ce temps 03

et pendant ce temps 04

 


retour en arrière: « l’art des internes tu subiras »

les internes tu aideras

Passage obligé avant le découpage de bidou: la rachi-anestésie, ou mégapicouse dans la colonne (dans le même esprit que la péridurale).
J’y suis allée tout-cool, n’ayant presque pas senti l’injection lors de mon premier accouchement (césa aussi), sauf que là… je l’ai bien sentie et trois fois plutôt qu’une. J’avais un « dos -difficile » (oui oui c’est comme ça qu’on dit) qui décida de bouder l’interne mais capitula face au médecin superviseur.


c’est cadeau

pour toi lecteur (oui je te tutoie, ça fait un bout de temps maintenant que l’on se cotoie) les coulisses de mes fantaisies.

coulisses


retour en arrière: « MEME PAS EN REVE »

meme pas en reve

 Ce doit être un truc d’hopital, une question de facilité dans les manipulations: on vous désape pour un rien (non parce que je doute que ce soit pour reluquer mon petit corps tout boudiné) sauf qu’allez savoir pourquoi, mais me retrouver à poil dans les couloirs devant la salle d’op ne m’intéressait pas plus que ça.

  Quoi? Je n’ai jamais prétendue être une patiente facile à vivre…


retour en arrière: « … ou Madame Pasquestion »

ou Madame Pasquestion

Le truc c’est que le médecin de garde en question n’accepte pas les papas au bloc lors des céariennes et qu’il était hors de question que cette naissance se passe sans Zhom. Et n’empêche, j’ai dégusté mais Mademoiselle Jegrogne et moi on a tenu les quelques heures qui manquaient jusqu’à l’heure prévue (il faut aussi préciser qu’une injection de stabulmachinchose a bien aidé à calmer les contractions).


onze ans et une semaine

Hier soir nous avons célébré par un petit dîner nos onze ans et une semaine, parce qu’entre les biberons, les courses, le judo, l’école, les couches et tout et tout, Zhom et moi avons complètement zappé notre onzième aniversaire… tsss… ça craint… 

Alors joyeux 4025ème jour de bisousbisous, cassage de vaisselle, fous rires et prises de tête mon Zhom.
onze ans et une semaine


12

riri1524 |
Le Plateau Télé de KeNnY |
Soft Liberty News |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | t0rt0ise
| Bienvenue au Thomaland
| www.423luque.unblog.fr